Point Macro Economique du 02 septembre 2019

Un été enfin calme ?

 

Quiconque est parti en congé le 30 juin pour rentrer le 30 août est en droit de penser que les marchés financiers sont restés bien sages …

 

 

En effet, que constate notre vacancier, en observant l’indice du CAC 40 :
– 30 juin 2019 : 5540 points
– 30 août 2019 : 5480 points => soit une baisse modeste de 60 points, -1%.

 

Or durant cette période : l’indice CAC 40
a atteint le point le plus haut de 2019 : 5672 points en juillet
a dévissé de 9% début août pour atteindre 5170 points, soit une modeste chute de 500 points…
a repris fin août tous les points perdus…

 

Depuis le second semestre 2017, le CAC 40 oscille dans un range de 500 points au gré des tweets de Donald Trump et des discours des banquiers centraux…

 

▬ QUELS SONT CES ÉVÉNEMENTS QUI ONT FAIT ET DÉFAIT LES MARCHES FINANCIERS CET ETE ?

 

Facteurs de risques :

 

Etats-Unis
Le conflit commercial sino-américain fait rage, et nul ne peut en deviner l’issue et la durée.
La courbe des taux se cesse de s’inverser aux Etats Unis (1,52% sur deux ans, 1,46% sur dix ans).
– Le patron de la FED, a depuis le symposium de Jackson Hole, comme les médias, multiplié les messages alarmistes sur les incertitudes économiques mondiales.

 

Europe
– Boris Jonhson : le scénario d’un Brexit en mode « no deal » affole les entreprises. La foule envahit la rue contre le « coup d’Etat constitutionnel ». Une issue là aussi incertaine à moins de 2 mois de son échéance.
L’économie allemande est proche de la récession.
– Italie : de nouvelles élections suite au coup politique raté de Matteo Salvini… La ligue du Nord évincé du pouvoir.

 

Reste du monde
L’activité ralentit fortement en Chine et le yuan s’enfonce inexorablement sous la parité historique des 7 pour 1 $.
L’accord sur le Mercosur risque de voler en éclats, suite à la bataille autour du climat au G7.

 

Points positifs :

la confiance des ménages américains reste au zénith, tout comme les marchés obligataires…
les opérations financières de grande envergure se multiplient (Technip, Morris, …)
– Si les flux d’investissement restent négatifs, les rachats d’actions (« buybacks ») sont à leur paroxysme.

 

⇒ Les marchés se perdent en conjoncture et font le yo-yo…

 



▬ CONCLUSION

 

  • Les tensions commerciales se calment avec la reprise des pourparlers entre Pékin et Washington : les indices reprennent provisoirement de la hauteur !
  • Dans le même temps, les rendements obligataires continuent de se dégrader, les craintes de récession demeurent en toile de fond.

 

⇒ Le compartiment des métaux précieux a été recherché cette semaine. L’or se stabilise à 1530 USD l’once.

 

  • Le marché reste ballotté entre les inquiétudes macroéconomiques et les bonnes nouvelles en provenance des entreprises (américaines).

 

⇒ La microéconomie montre toujours une forte résilience dans un climat protectionniste.

 

PERFORMANCE DES INDICES

 

 

Avertissement

Ce blog, présentant un point hebdomadaire, est la traduction subjective d’évènements écoulés dans la semaine, avec un prisme d’analyse court-terme. Il appartient donc aux lecteurs de prendre du recul, de relativiser certains phénomènes en les mettant en perspective sur le long terme.
Ce document constitue une présentation conçue et réalisée par KMH Gestion Privée à partir de sources qu’elle estime fiables (Financière de l’Arc, Zone Bourse, Boursorama, BFM, Bloomberg, Investing.com, Waldata, les assets partenaires, Le Monde, Les Echos, … pour les principales sources d’information). Il ne peut être utilisé dans un but autre que celui pour lequel il a été conçu et ne peut pas être reproduit, diffusé ou communiqué à des tiers en tout ou partie sans l’autorisation préalable de KMH Gestion Privée.