Point Macro Economique du 06 mai 2019

Fin de la hausse des indices ?

La semaine passée,

  • les commentaires du Président de la FED ainsi que des publications mitigées des entreprises ont mis un terme à la hausse record des indices,
  • mais, vendredi dernier, un niveau mensuel de l’emploi américain, meilleur que prévu, a permis aux indices de reprendre de la hauteur.

C’était sans compter sur deux Tweets menaçants de Donald Trump, dimanche soir :

  • Relèvement des droits de douanes sur les produits chinois (à hauteur de 25%)
  • Menaces mises à exécution dès vendredi 10 mai prochain, si les négociations sino-américaines n’évoluent pas rapidement…

Les places financières, précédemment convaincues du bon déroulement des négociations, d’une signature prochaine, dévissent craignant désormais un durcissement dans le bras de fer opposant les 2 puissances commerciales :

  • Asie (Hong Kong) : – 2,9% en clôture
  • EuroStoxx 50 : – 1,8% à l’ouverture

Phase de test cette semaine pour les gérants qui attendaient une phase de consolidation / correction, soit :

  • pour enfin rentrer sur un point bas… pour ceux qui avaient raté la hausse,
  • pour justifier d’être à l’écart du marché actions, au regard des indicateurs macroéconomiques divergeant par rapport à la valorisation des titres.


CAC 40 : – 2,14% à 11h00, à 5430 points, ce lundi 6 mai 2019

▬ MATIERES PREMIERES

Chute du baril de pétrole :

  • de 75 à 70 $ pour le baril de Brent
  • de 66 à 60 $ pour le WTI

Offre trop abondante, en dépit des tensions au Venezuela et de l’embargo iranien :

  • Record des stocks aux États-Unis : 9,9 millions de barils
  • États-Unis : premier producteur mondial de brut avec 12,3 mbj
  • Hausse de la production russe, ne respectant pas les quotas de l’OPEP
  • Entente sur les prix entre Arabie Saoudite / USA à compter de juin prochain (brut saoudien moins cher pour les seuls américains).

Métaux précieux pénalisé par le discours neutre de Jérôme Powell (FED) : pas de baisse de taux d’intérêt

  • L’or baisse sous les 1270 USD

Métaux industriels pénalisés aussi par des statistiques économiques médiocres :

  • PMI manufacturier chinois en deçà des attentes
  • Le revenu des ménages, l’évolution des prix ont reculé

Les cours de cuivre, du nickel, de l’aluminium baissent aussitôt.


▬ MARCHÉ DES TAUX

Le calme sur le marché actions la semaine dernière a favorisé la demande en obligation d’Etats, à la hausse :

  • US 10 ans : 2,55%
  • OAT 10 ans: 0,39%
  • Bund : 0,04% (de nouveau positif).

Repentification de la courbe des taux américains : l’écart entre les taux à 3 mois et les taux à 10 ans est de nouveau positif !

▬ CONCLUSION

Les résultats d’entreprises ont été meilleurs qu’attendus. Il est vrai que ceux-ci avaient été fortement revus à la baisse en prévision de la récession attendue fin 2018. Mais la croissance est encore au rendez-vous, faible certes, mais présente.

Les investisseurs conservent donc toujours un certain optimisme…Sauf si un Tweet de Donald Trump vient semer le doute !

Suite aux avancées indicielles d’une rare amplitude, la majorité des gérants deviennent légitimement neutres à court terme mais encore haussiers sur le moyen terme. Ce consensus sera-t-il démenti ?

Performances des indices

Avertissement

Cette newsletter hebdomadaire est la traduction subjective d’évènements écoulés dans la semaine, avec un prisme d’analyse court-terme. Il appartient donc aux lecteurs de prendre du recul, de relativiser certains phénomènes en les mettant en perspective sur le long terme.
Ce document constitue une présentation conçue et réalisée par KMH Gestion Privée à partir de sources qu’elle estime fiables (Financière de l’Arc, Zone Bourse, Boursorama, BFM, Bloomberg, Investing.com, Waldata, … pour les principales sources d’information). Il ne peut être utilisé dans un but autre que celui pour lequel il a été conçu et ne peut pas être reproduit, diffusé ou communiqué à des tiers en tout ou partie sans l’autorisation préalable et écrite de KMH Gestion Privée.

Facebooktwitterpinterestlinkedin